Découvrez Tenerife Autrement


Punta de Teno : un Phare dans la tourmente

avril 1, 2017

 Actualisation : septembre 2017

 

phare-punta-teno-tenerife-canaries

Le spectacle des marées d'Equinoxe

 

 

Coincidant avec l'arrivée du  printemps et le retour de l'heure d'été, les grandes marées d'Equinoxe prennent d'assaut les côtes de l'archipel. Et n'en déplaise à celles et ceux qui ne jurent que par les plages de sable, c'est sur les côtes rocheuses et escarpées qui abondent sur notre territoire volcanique que le spectacle  du galop écumeux de l'oceán est le plus sompteux.

Perdu au bout du bout du "Poniente", soit l'extrême pointe occidentale de Tenerife, notre cher Phare du Teno veille sur l'horizon, en première ligne de front lorsque déferlent courants, marées et tempêtes venant de l'Atlantique Nord.

En cette fin d'aprés midi du dernier jour de mars, jamais l'expression "prendre l'air" n'aura été plus judicieusement appliquée à cette escapade ventée et iodée que j'ai l'immense privilège de pouvoir réitérer lorsque bon me semble : mon petit chez moi se trouvant à  quelques encâblures seulement de "la punta",  comme la nomment les habitants.

 


phare-punta-teno-tenerife-autrement

 

Devinant l'envie qui titille le lecteur de foncer tous pneus crissants vers ces parages décoiffants, je ne peux que préciser qu'accèder à Punta de Teno et son phare suppose un certain sang froid, et une grande prudence de la part des conducteurs : route vertigineuse bordant les falaises abruptes du massif du Teno, tunnels creusés sans soutènement particulier, chutes fréquentes de graville ou de blocs de roches sur la chaussée :

 

  

Photos de presse : El Día - Diario de Aviso

 

La TF 445 est célèbrissime à Tenerife pour ses incidents minimes ou spectaculaires, ses ouvertures, ses fermetures pour travaux, ses réouvertures... et depuis janvier 2017, pour l' expérience, controversée ,de régulation d'accès en vue de finir vraisemblablement par la fermer à la libre circulation, au profit de navettes au départ de Buenavista del Norte.

Le lecteur avisé fera à juste titre remarquer que les chutes de roches sont susceptibles d'affecter indifféremment et aussi bien une navettes qu'un véhicule particulier, et que rien ne certifie qu'un conducteur de mini bus soit plus à l'abri qu'un autre d'un affaissement de la chaussée.

Et en effet, l'autre raison de cette régulation réside dans la volonté des administrations locales de renforcer le statut d'espace naturel protégé de la Punta de Teno, soumise à une pression de visites terrible certains jours, et à de problèmatiques soucis de stationnement.

 

Retour en images sur le dernier épisode "un peu chaud" en date.

 

Photo de presse : La Opinon de Tenerife - juillet 2016 : ça aurait pu être pire... 

 

Le 13 juillet 2016 vers 19h, 174 personnes, essentiellement des touristes, sont entrain d'admirer le coucher du soleil à la pointe. A raison de 2 à 4 personnes en moyenne par voiture, on peut imaginer une cinquantaine de véhicules de location garés sur les bas-côtés de la route.

A ce même instant, à quelques kms de là, dans la traversée des falaises, 10m de chaussée dévalent sous l'asphalte : la route est un cul de sac, 174 personnes sont isolées côté phare. Elles seront évacuées tout au long de la nuit par des hélicoptères de l'armée, quant aux véhicules, il faudra attendre plusieurs  jours avant que la chaussée soit consolidée et puisse supporter le poids de leur passage.

La route de Punta del Teno referme  une fois encore son échappée belle vers les couchers de soleil et les baignades juste à l'orée de l'été, pour ne réouvrir que le 14 janvier 2017, après des mois de polémiques parfois violentes, à l'annonce de la mise en place d'une interdiction de l'accès en voiture. Suite aux réactions de la population locale et à la mise en place d'une consultation participative citoyenne sur le sort de Punta de Teno, le projet est pour l'instant assoupli jusqu'en juin 2017 (voir plus bas).

 

 

 Photos de presse : La Opinion de Tenerife

 

Punta de Teno : mode d'emploi au 1er septembre 2017

 

lundi, mardi, mercredi : accès libre

Reste de la semaine :

Prendre la navette nº 369 de la compagnie Titsa

Départ : gare des cars de Buenavista del Norte

 le mini bus passe ensuite par la place de l'église.

Tarif : 2€ aller-retour.

Pour les non initiés, "bus, autocar" se dit "guagua" dans le parler canarien ,

 

 punta-teno-tenerife-autrement

phare-punta-teno-tenerife-autrement

 

Punto de Teno est un lieu à l'écosystème fragile, soumis aux vents violents, au sel, aux amplitudes de températures, mais plus que tout, aux agressions commises par les êtres humains que nous sommes. Pensez-y lors de votre visite :

Empruntez le sentier côtier tracé... évitez de piétiner les jeunes pousses qui n'ont pas la vie facile... ne cueillez pas les fleurs, elles sont rares... remportez vos papiers d'emballage, vos mégots... merci pour la Punta de Teno !

 

France G.

tenerife.autrement@hotmail.com 

 

phare-punta-teno-tenerife-canaries

 

_______________________________________________________________________________________________________________

Je remercie les auteurs de guides, les agents de voyages, les medias, les journalistes ... pour leur passage sur mon site et pour leur intérêt, et souhaite néanmoins rappeler que citer ses sources reste la base de l'honnêteté intellectuelle... merci à vous !